Hélène Levitt

Exposition Helen Levitt : Dans la rue

© Hélène Levitt

« Tout ce que je peux dire sur le travail que j'essaie de faire,
c'est que l'esthétique est en réalité elle-même. – Hélène Levitt


par Josh Bright, 26 août 2021

La Photographers' Gallery (Londres) présente une vaste rétrospective du travail de l'énigmatique photographe américaine Helen Levitt. Bien qu'elle ne soit pas toujours créditée en tant que telle, Levitt était l'une des meilleures photographes de rue du XXe siècle et une des premières représentantes de la couleur, qui a passé une grande partie de sa carrière à capturer le théâtre de la vie quotidienne dans sa ville natale de New York.

Couleur street photography par Helen Levitt, fille regardant sous une voiture verte, NYC
Helen Levitt New York, 1980 © Film Documents LLC Courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne


Bien qu'elle ait travaillé brièvement avec un photographe portraitiste commercial, ce fut une rencontre fortuite avec Henri Cartier Bresson au début des années 1930, et une exposition ultérieure de son travail (à côté de celle de
Walker Evans et Manuel Alvarez Bravo) qui a finalement inspiré Levitt à se consacrer à la photographie.

Armée de son Leica 35 mm, elle a erré dans les quartiers qui entouraient sa maison de Manhattan, retranscrivant la vie telle qu'elle se déroulait sur les trottoirs, les perrons et les rues.

Noir et blanc street photography par Helen Levitt, femmes âgées NYC, jeunes garçons fumeurs
Helen Levitt - New York, 1940 © Film Documents LLC Courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne
Noir et blanc street photography par Helen Levitt, homme et femme dormant dans le train NYC
Helen Levitt - New York, 1938 © Film Documents LLC Courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne


Son langage visuel distinct était à la fois direct et performatif, façonné en partie par son intérêt pour la politique de gauche ; cinéma d'avant-garde; le mouvement surréaliste et la danse contemporaine, et parle du génie tranquille d'un praticien unique dont la vision a contribué à façonner le paysage de la 'street photography".

Curée par Walter Moser en collaboration avec la conservatrice principale de TPG, Anna Dannemann, et coproduite par l'Albertina Museum, Vienne, et la Photographers' Gallery, (qui a accueilli La première exposition européenne de Levitt il y a 33 ans) cette exposition radicale présentera certaines des images les plus fascinantes de son œuvre considérable.

Couleur street photography par Helen Levitt, femmes âgées NYC.
Helen Levitt - New York, 1973 © Film Documents LLC Courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne
Noir et blanc street photography par Helen Levitt, femme, taxi, NYC
Helen Levitt - New York, 1982 © Film Documents LLC Courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne
Couleur street photography par Helen Levitt, enfants mangeant des bonbons, NYC
Helen Levitt - New York, 1971 © Film Documents LLC Courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne


Couvrant cinq décennies de sa remarquable carrière, il englobe un large selection d'elle New York street photography: de ses premières œuvres monochromes à ses Couleur images des années 1970 et 80. De plus, il présentera certains des
ses débuts moins connus : ses premières photographies de dessins à la craie sur la chaussée ; ses portraits de la vie dans certains des quartiers les plus pauvres de Mexico, qu'elle a capturés au cours d'un séjour de plusieurs mois en 1941 (le seul corpus d'œuvres capturé en dehors de sa ville natale) et l'exposition éponyme, Dans la rue, le documentaire expérimental de 1953 qu'elle a réalisé aux côtés de poète et photographe Janice Loeb, et l'écrivain James Agee (avec avec qui elle a collaboré sur de nombreux projets) ce qui correspond à sa production photographique et est considéré comme un ancêtre de la style cinéma vérité qui a émergé au cours de la décennie suivante.

Noir et blanc street photography par Helen Levitt, jeunes garçons
Helen Levitt - New York, 1940 © Film Documents LLC Courtesy Galerie Thomas Zander, Cologne


Helen Levitt : Dans la rue
est exposé à La galerie des photographes, Londres à partir du 15 octobre 2021.

L'exposition s'ouvre aux côtés Helen Cammock : Plumes en béton et punaises en porcelaine, un nouveau projet de film et d'installation de l'artiste nominée au Turner Prize Helen Cammock.

Toutes les photos © Helen Levitt

Ne manquez pas lorsque nous ajoutons des nouvelles et des éditoriaux.

Sur quel email souhaitez-vous les recevoir ?

Nous respectons votre vie privée.