Laura El-Tantawy

Critique de livre Laura El-Tantawy:
Dans l'ombre des pyramides

© Laura El-Tantawy

Photographe Laura Le travail fondateur d'El-Tantawy se situe à l'aube d'un chapitre explosif et d'un moment de grand changement en Égypte et raconte la vie pendant la période au cours de laquelle le peuple égyptien a repris sa nation.


─── Isabel O'Toole, 20 avril 2021


El-Tantawy porte bien son nom
Dans l'ombre des pyramides, raconte la vie sous un régime totalitaire oppressif, dont l'ombre sombre a longtemps été projetée sur le peuple égyptien, le plongeant dans l'obscurité très tangible de la corruption, de la dégradation économique, de la fracture sociale et du bouleversement politique.

Dix ans après sa sortie initiale, une deuxième édition a été publiée, qui conserve les mêmes images que l'original, mais adopte un ton plus réfléchi: examiner comment la dernière décennie a eu un impact sur la révolution et les People impliquées.

Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Héliopolis, Le Caire, Egypte, Révolution
11 février 2013 | Héliopolis, Le Caire, Égypte - "Prêt à combattre"


L'Égypte, ancien pilier de la stabilité du Moyen-Orient, et qui abrite plus de 80 millions de People, est devenue l'une des nations les plus corrompues du monde sous le régime du président Mohamed Hosni Moubarak, qui a étouffé la fierté nationale du peuple égyptien pendant 30 ans.

La richesse et le pouvoir reposaient entre les mains de la minorité et les pauvres avaient été contraints de construire des maisons dans des cimetières. La chronique d'El-Tantawy sur cette époque est une observation bien équilibrée mais tumultueuse de la vie sous Moubarak en 2005, et de la vie pendant la révolution en 2011, ainsi que des années qui l'ont précédée. 

Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Le Caire, Egypte, révolution, femme qui pleure
22 février 2012 | Académie de police, Nouveau Caire, Égypte - «Faces of a Revolution # 7: Safeya's Tears»
Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Du sang sur les mains.
2 février 2011 | Place Tahrir, Le Caire, Égypte - "Du sang sur nos mains"
Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Police dans les rues. Héliopolis, Le Caire, Egypte, Révolution
11 février 2013 | Héliopolis, Le Caire, Égypte - «La police prend les rues»


Dans son livre, El-Tantawy, une ressortissante anglo-égyptienne, a élevé une grande partie de sa vie loin de l'Égypte, combine sa passion et son investissement émotionnel dans la nation égyptienne avec la distance d'un journaliste de recherche. Son interprétation du «printemps arabe» tel qu'il est devenu connu, l'une des expressions modernes les plus importantes de la dissidence dans le monde arabe, est saturée de rouges et d'oranges.

Ces couleurs peuvent être lues comme des métaphores du sang versé au cours de la période, et le ton imagiste, granuleux et impressionniste, est aussi indéterminé que le résultat de la révolution elle-même. Ses photos de protestation nocturne sont floues et déroutantes, résumant parfaitement la façon dont les événements se déroulent pendant les moments de protestation - erratiques, sans ordre. Un crescendo de chaos.

Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. El Hussein, Vieux Caire, Égypte
10 avril 2006 | El Hussein, Vieux Caire, Egypte - "Trois garçons" de "Dans l'ombre des pyramides"


«Ce travail est une représentation de l'Égypte à travers mes propres yeux. Guidé par mes souvenirs d'enfance et une lutte pour comprendre le pays que j'appelle chez moi, In the Shadow of the Pyramids est mon voyage à travers l'Égypte pour explorer l'essence de l'identité égyptienne dans l'espoir d'accepter la mienne - depuis l'époque de Moubarak à la révolution et à l'avenir imminent de l'Égypte.
- Laura El-Tantawy

Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Place Tahir, Le Caire, Egypte, Révolution
8 février 2011 | Place Tahrir, Le Caire, Égypte - "La place dont je me souviens"
Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Police dans les rues. Héliopolis, Le Caire, Egypte, Révolution
11 février 2013 | Héliopolis, Le Caire, Égypte - «La police prend les rues»
Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Le Caire, Egypte, Révolution, Garçon qui pleure
8 décembre 2011 | Le Caire, Egypte - "Un garçon nommé contentement"


Contrairement à la structure plus `` poétique '' de la première édition, les images, qui sont accompagnées de la date à laquelle elles ont été capturées, sont présentées chronologiquement (de 2005 à 14) afin de transmettre comment les événements se sont développés et se sont déroulés au fil du temps. .

«Je veux que ce soit un livre qui se souvient de ces événements, afin qu’ils ne soient pas oubliés.»- Laura El-Tantawy

Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Place Tahrir, Le Caire, Egypte, Révolution
3 février 2012 | Place Tahrir, Le Caire, Égypte - "Presque mort"


Le double récit qui imprègne tout le livre - celui de l'expérience pré-révolutionnaire d'El-Tantawy et les jours de la révolution, sont des récits parallèles d'une nation - les souvenirs personnels et collectifs d'un paysage en mutation.

Sa propre histoire et celle du soulèvement, présentent deux mondes différents; les photographies de rue impressionnistes qui décrivent le mieux son style, sont juxtaposées à des moments de frustration plus calmes, qu'il est essentiel de vivre pour être pleinement en empathie avec les Égyptiens. Le désir d'El-Tantawy était d'explorer l'identité égyptienne, qui avait été interrompue par son absence du pays.

 

"Girl on Swing" de "Dans l'ombre des pyramides" de Laura El-Tantawy 2005-2014
Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES. Relection, désert, Egypte, Révolution
"Rest Stop" de "Dans l'ombre des pyramides" de Laura El-Tantawy 2005-2014


Le rythme souvent frénétique tout au long du livre est un reflet viable de la façon dont les événements se sont déroulés au cours des années qu'elle a passées loin du pays.
Son esthétique ne nous distrait pas des faits, bien au contraire, elle nous plonge profondément dans l'état d'esprit d'une nation résolue au changement. Son travail est indéterminé et peu concluant, tout comme les événements de la place Tahrir eux-mêmes.

Photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES, fenêtre, rideau, Le Caire, Egypte.
20 mars 2013 | Agouza, Le Caire, Égypte - "Coucher de soleil à travers ma fenêtre d'enfance"


Une grande partie du succès du livre réside dans la capacité d'El-Tantawy à mélanger les réalités personnelles et objectives, le sentiment fragmenté presque surréaliste de voir votre propre destin scellé ou tout ce que vous teniez cher s'effondrer devant vos yeux, et les images que nous avons l'habitude de voir. émissions de télévision ou de nouvelles.

Livre photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES, page double
Livre photo couleur de Laura El-Tantawy de DANS L'OMBRE DES PYRAMIDES, page double


Les dernières pages présentent un selection de sa propre prose personnelle, suivie de photographies fanées de son enfance. Méditatifs et introspectifs, ensemble, ces fragments de pensée et de mémoire soliloquent sa propre réponse émotionnelle aux événements survenus entre 2011 et 2014 et servent de conclusion appropriée à ce qui est un récit profondément convaincant d'un moment profondément important de l'histoire.

 

Edité par Josh Bright

- Édition anniversaire 10 ans dans l'ombre des pyramides est disponible à la commande directement auprès de l'auteur site.

Toutes les images © Laura El-Tantawy